Lettre Info

LARGEVISION.FR

http://www.largevision.fr/577-n57-belgrade-au-c%C5%93ur-des-balkans.html

Le mal noir

- J'ai une mauvaise nouvelle, annonça le joaillier. Si j'avais su, je n'aurais jamais accepté de m'en occuper. L'une des deux pierres ne vaut rien. Elle a le mal noir. Tenez, regardez vous-même. Tandis que je fixais le diamant, complètement noir, la terre semblait chavirer sous mes pieds, s'ouvrir et m'engloutir. Au-dessus de moi des étages s'écroulaient ; San Francisco, Messine, Lisbonne me tombaient dessus.

Ce récit de Nina Berberova est de son propre aveu le plus important. Sans doute parce que le héros incarne la détresse profonde de tous ces humanistes slaves dépouillés de leur territoire qui ont erré longtemps à la recherche d'une nouvelle patrie...

Plus de détails

8,55 €

Prix réduit

-5%

9,00 €

978-2-86833-079-7

Prix réduit

De famille nordique et russe, Nina Berberova connaît l’exil dès son adolescence : jugé anti- révolutionnaire en 1917, son père est contraint de démissionner et de quitter Saint- Pétersbourg. La famille s’installe à Paris en 1924. Munis de passeports d’apatrides, ils ne peuvent travailler ni comme salariés, ni comme ouvriers. Nina commence à écrire, d’abord sans succès. Lasse de l’indifférence française, elle part en 1950 pour New-York où elle enseigne la littérature russe. Ce n’est qu’en 1985 qu’elle connaîtra le succès en France grâce à son court roman « L’accompagnatrice ».

  • Collection : Largevision
  • Nombre de pages : 145
  • Format (cm) : 15x22
  • Genre : Histoires de vie
  • Auteur : Nina BERBEROVA